• laurence villeneuve

Les émotions

Dernière mise à jour : 8 oct. 2021



Etymologiquement, « ex-movere » = faire mouvement à partir de

Les émotions sont biologiques, pulsionnelles, elles viennent de la mémoire archaïque et durent quelques secondes. Elles sont créées par un déclencheur externe et de l’interprétation de ce qui a été perçu par un ou plusieurs de nos sens. L’émotion se transforme ensuite en sentiment. Et nous sommes seul décisionnaire de savoir si nous voulons garder et faire perdurer ce sentiment.


C’est un messager qui est là pour nous faire grandir et nous délivrer donc un message. Faut-il savoir le décoder. C’est connecté à notre inconscient, c’est un outil de réussite.


Il existe 4 grandes émotions. Toutes les autres émotions découlent de celles-ci (par exemple la jalousie découle de la colère).

- La colère : violation d’une règle ou d’une valeur importante pour nous. Laquelle ? Et comment régler cela ?

- La tristesse : peine, déception qui souligne le vide, le manque. Elle nous signale un changement, la fin de quelque chose. Mais la fin de quelque chose est toujours le début d’autre chose non ?

- La peur est souvent liée au cerveau reptilien de sauvegarde de la vie. Mais voilà, nous n’avons presque plus besoin de courir pour sauver notre peau. 98 % des peurs ne sont pas lié à un danger réel de notre survie. La peur va nous faire fuir, ou nous pétrifier ou nous allons l’affronter (attaque).

- La joie : la plus agréable à vivre. Celle là on la cultive.

De là il est très important de savoir exprimer notre sentiment à notre entourage. C’est ce que je vois en séance avec la communication non violente (CNV).


15 vues0 commentaire